FLASH GONSANS

Fèvrier 2007

Sommaire
1Téléphonie mobile
2Cellule emploi de la C.C.V.A.
3Modalités électorales
4. C.A.F. annonces de conférences
5. Relais assistantes maternelles : soirée débat
6 Deux lotos annoncés
7. Ephéméride des collectes sur mars 2007
8. Avis municipal : cimetière de Gonsans


1Téléphonie mobile


Dans le cadre de la couverture « zone blanche », la commune de Gonsans est sollicitée pour l’implantation d’un pylône sur son territoire.
? Pour ce projet, une réunion d’information aura lieu avec ORANGE le mardi 27/2/2007 à 19 heures à la mairie de GONSANS.



Haut de la page

2Cellule emploi de la C.C.V.A.
M. Charles PIQUARD, vice-président de la Communauté de Communes de Vaîte-Aigremont demande qu’un rappel soit fait auprès des demandeurs d’emplois, afin de signaler qu’une « cellule emploi » a été mise en place, depuis le mois de septembre 2006. RDV tous les mardis à partir de 14 heures 30 à la salle polyvalente de Laissey
Ce partenariat avec le MEDEF et des élus des différentes communes fonctionne bien et donne d’excellents résultats de placements, que ce soit en CDI, CDD ou missions d’intérim.
Deux interlocuteurs à Gonsans peuvent servir de relais:
Jean-Claude JUIF - 03.81.63.06.99
Emile DELACROIX - 03.81.86.74.23

Haut de la page

3Modalités électorales

Cas particuliers des jeunes gens qui auront 18 ans entre le 1er mars 2007 et le 21 avril 2007 –veille du 1er tour des élections présidentielles – qui n’ont pas été inscrits lors de la révision annuelle:
l’ INSEE a transmis aux mairies la liste des personnes concernées afin qu’elles soient inscrites d’office sur la liste électorales, après vérifications d’usage. La mairie a déjà averti ces nouveaux inscrits de cette opération. Cependant, il appartient aux jeunes dans cette situation de prendre contact avec la mairie rapidement, s’ils n’ont pas encore été appelés par le secrétariat, des omissions par l’INSEE étant possibles, pour ceux qui ont déménagé récemment. Ne pas attendre la veille du scrutin, des démarches auprès du juge d’instance étant nécessaires.

La même procédure sera appliquée, dans un second temps, pour les jeunes gens qui auront 18 ans entre le 22 avril 2007 et le 9 juin 2007 –veille du 1er tour des élections législatives.

Etablissement des procurations : l’électeur qui souhaite faire établir une procuration doit se présenter soit au commissariat, soit à la gendarmerie, soit au tribunal d’instance de son lieu de résidence ou de son lieu de travail - mais pas à la mairie. Muni d’une pièce d’identité, il fourni à l’appui de sa demande une attestation sur l’honneur (intégrée dans le formulaire simplifié prévu par le décret du 11/10/2006) précisant le motif en raison duquel il lui est impossible d’être présent le jour du scrutin. Les procurations peuvent être établies tout au long de l’année.
Le mandataire doit jouir de ses droits électoraux et être inscrit dans la même commune que son mandant.
Un mandataire ne peut disposer de plus de deux procurations dont une seule établie en France ; dans ces conditions, un même mandataire pourra être porteur :
- soit d’une seule procuration établie en France ;
- soit d’une procuration établie à l’étranger et d’une procuration établie en France ;
- soit de deux procurations, pourvu que toutes deux aient été établies à l’étranger.

Haut de la page

4C.A.F. annonces de conférences

Les Caisses d’allocations Familiales de Besançon et Montbéliard proposent un cycle de conférences autour de la séparation et les enfants dans les familles d’aujourd’hui. Elles s’adressent aux professionnels du champ social, aux bénévoles et principalement aux parents d’adolescents de l’ensemble du département.

Le programme sur Besançon :
Le 20 mars 2007 à 20 heures 30 à l’IUFM 57- Avenue Montjoux, « le temps de la crise suite à la séparation ou au divorce » par Alain BOUREGBA

Le 27 mars 2007 à 20 heures 30 à la même adresse « la construction et l’équilibre des enfants dans les familles d’aujourd’hui » par Sylviane GIAMPINO.

Pour plus de renseignements, M TARFASS Jalil 03.81.47.57.33




Haut de la page

5 Relais assistantes maternelles : soirée débat

Le Relais Familles Assistantes Maternelles du Plateau géré par Familles Rurales du Doubs propose un soirée débat sur le thème :
« Les notions de pudeur et d’intimité chez l’enfant », animée par Mme GASEK, présidente de l’association Empreintes de Vie. Elle aura lieu le vendredi 30 mars 2007 à 20 heures 15, au centre commercial, salle périscolaire à Mamirolle.
Pour plus de renseignements, contactez le relais au 03.81.55.80.66


Haut de la page

6 Deux lotos annoncés

L’entente de FOOT Bouclans Gonsans organise son traditionnel loto le dimanche 25 février 2007 à la salle des fêtes de BOUCLANS, à 14 heures.
Prix de la carte 8€.
Lots : GPS, DIVX, MP3, téléviseur, SENSEO, VTT, électroménager, week-end à Paris, paniers garnis…

?Les représentants des parents des écoles organisent aussi un loto le samedi 17 mars 2007, à 20 heures à la Maison de la Chasse et de la Nature, à Gonsans.
Tickets en pré vente au tarif unique de 6€ auprès des enfants, des enseignants et des représentants des parents.
Lots : VTC, lecteur DIVX, lecteur MP3 machine à pain, électroménager

7. Ephéméride des collectes sur mars 2007

Du 16 au 18 mars 2007 : l’Association des Paralysés de France – délégation départementale 16, Rue Andrey à Besançon - procédera à sa collecte « les bonbons de la solidarité ». Les fonds réunis contribueront à financer les aides et services rendus par la délégation départementale aux personnes en situation de handicap moteur : lutter contre la solitude, rendre les bâtiments publics et les transports accessibles à tous, rechercher des emplois, prévoir des vacances, favoriser le maintien à domicile…


? Du 12 eu 18 mars 2007 également, l’association locale ADMR procédera à une quête dans le cadre d’une manifestation intitulée « opération fleurs ». Au-delà de l’aspect financier, il s’agit d’une opération de relations publiques destinée à informer les personnes sur les services proposés et destinés à favoriser un maintien à domicile le plus longtemps possible

8. Avis municipal : cimetière de Gonsans

Face aux nouvelles contraintes imposées par la réforme funéraire, la commune s’est engagée dans un programme de réhabilitation du cimetière communal.
Dans un souci de respect et de sécurité face à la législation en vigueur, la commune a missionné la Groupe ELABOR pour réaliser :
* les travaux d’inventaire du cimetière
* la mise en place d’un règlement
* la garantie ou le maintien des droits concédés.
A cet effet, toute personne concernée par des concessions vendues mais non matérialisées ou concernée par des tombes très anciennes ou sans épitaphe et qui tient à maintenir ses droits ou places est priée de se faire connaître à la mairie.